Accueil > Expositions > Expositions réalisées > Industrie en banlieue parisienne

Industrie en banlieue parisienne

(1840 - 1980)

Architectures - Regards d'artistes - Vues du ciel

Du 12 janvier au 9 juin 2013

Partout se dressent les hautes cheminées, retentissent les bruits des machines, se répandent les odeurs parfois odieuses des fabriques de produits chimiques. Il serait fastidieux d’énumérer toutes les usines nées depuis moins de cinquante ans sur ce site (…).

Ivry-sur-Seine : vue Générale des Forges (1881)Ce journaliste décrirait-il Manchester ? Non, il s’agit d’Ivry-sur-Seine en 1921.
Dès la seconde moitié du XIXe siècle, nombre d’espaces de banlieue jadis ruraux se consacrent à l’accueil des industries. Cette transformation est permise par la révolution des transports et les innovations techniques venues d’Angleterre. À partir des années 1970, les grandes usines disparaissent suite à la robotisation des chaînes de montage. Bien souvent, aujourd’hui, des tours de bureaux remplacent ces anciens bâtiments.

Le Musée de Nogent propose un parcours de découverte de l’architecture des usines et des paysages industriels autour de Paris au travers de documents rarement présentés :

- des gravures du XIXe siècle, pétillantes d’enthousiasme, figurent des établissements qui sont la fierté de l’industrie française.

- des peintures et illustrations représentent les transformations de la banlieue de Paris à l’époque industrielle.

- Les affiches publicitaires offrent un autre regard, toujours fier et enthousiaste, sur la production industrielle locale.

- Des photographies panoramiques et aériennes impressionnantes montrent l’emprise industrielle dans le paysage urbain (industrie automobile et aéronautique dans l’ouest parisien, industrie photo-cinématographique, dans l’est). L’impression laissée par ces paysages est plus ambiguë, entre prospérité et étouffement. Les photographies permettent encore d’illustrer la vie d’une entreprise vers 1900 (parfumerie Piver à Aubervilliers). L’exposition s’achève par un reportage sur le Val-de-Marne dans les années 1980, qui permet d’illustrer la désindustrialisation avec notamment des vues « désertiques » de l’ancienne cristallerie de Choisy-le-Roi.

Dossier de presse